PostHeaderIcon De la station debout…

ça fait maintenant presque deux semaines… Lorsqu’on va se balader, tu râles souvent pour descendre et « marcher ». Entend par la que tu fais quelques pas en me tenant la main, mais au bout de quelques temps, tu en as marre, tu te mets à quatre pattes pour ramper du côté des herbes et ramasser tout ce qui se trouve à portée de paluche.

Récemment, lorsque je t’ai lâché, tu as fais quelques pas avant de retomber. Et un jour après, tu en as fait une dizaine ! Aujourd’hui tu te mets debout toute seule, tu marches d’un pas encore pas très assuré et tu tombes souvent… mais tu évolues. Tellement vite…

De temps en temps tu nous surprends en essayant de répéter ce qu’on dit, typiquement « oh la la ». On se marre.

 

PostHeaderIcon De la magie du quotidien…

Je réalise aujourd’hui qu’on a un peu délaissé cet espace… il est temps de corriger ça. Quelques éléments qui doivent être relatés, dans un ordre plus ou moins chronologique :

– Tu as rapidement fait tes nuits, vers 1 mois tu dormais 5-6h d’affilée, et progressivement tu en es venu à cette routine qui à toujours été la même : couchée vers 19h30, réveillée vers 7h30-8h. On a jamais eu droit à des nuits difficiles… les rares réveils nocturnes sont ceux ou tu tousses, ou ceux ou l’angelcare se déclenche.

– Tu t’éveilles… tellement vite. Ta curiosité est insatiable, et tu te jettes littéralement sur tout ce qui t’entoure. Tu découvres, tu ris, tu souris… tu nous souris. Bon sang, ce que j’aime te voir sourire.

– Tu adores autant l’eau, même si on n’y va pas aussi souvent que je le voudrais. Tu nages sous l’eau, tu sautes du bord, tu rigoles…

– Tu te tiens assise depuis longtemps maintenant, tu rampes rapidement, et tu te mets debout en te tenant à ce qui t’entoure.

– Tu m’appelles parfois (même si tu as commencé à appeler Lana :P), et ces moments ou tu me regardes et que tu dis « papa » sont incroyables.

– Lorsque je promène le chien, je te prends systématiquement sur mes épaules, tu adores ça. Dernièrement, tu t’es penchée sur le côté, tu m’as regardé, souris, et dis « papa ».

– Tu es un rayon de soleil incroyable.

– Tout les matins, je viens te chercher pour t’amener à ta maman, tu me sers dans tes bras, tu poses ta tête sur ton épaule, puis tu me montres quelque chose du doigt… J’ai à peine le temps de t’expliquer ce que c’est que tu pointes déjà autre chose. On dit bonjour au ciel, bonjour au soleil, quelques bisous plus tard, je te demande ou est maman, et tu pointes la porte en rigolant.

– Je t’ai fais plusieurs fois le coup de te chiper le téton de ta mère, et ta tête outrée nous fait toujours rire. Surtout quand tu essaies de pousser ma tête pour y mettre la tienne.

– Tu adores Lana, et ton premier fou rire était lié au fait de « faire du chien ». Tu t’accroches à ses poils et tu te redresses en rigolant.

– Tu commences à avoir peur quand tu vois des inconnus et tu te blottis contre nous.

Tu as tout changé depuis que tu es la… Je ne sais même pas comment c’est possible, mais chaque jour tu embellis encore d’avantage notre quotidien.

Je t’aime ma puce.

PostHeaderIcon De ce quotidien si magique…

Bientôt 2 mois que tu as fait ta place parmi nous, deux mois de bonheur et il ne se passe pas une heure sans que je vienne te couvrir de bisous. Depuis une semaine maintenant, tu nous combles avec tes sourires… tes petits yeux qui pétillent de joie !

Tu nous fais littéralement fondre de bonheur 🙂

PostHeaderIcon De toi parmi nous…

Ces 6 derniers mois, il n’y a rien que j’aimais plus faire que de rentrer dans ta future chambre… regarder ton lit et t’y imaginer, sereine et parmi nous.

Aujourd’hui c’est une réalité… il y a quelques minutes, je suis rentré dans ta chambre pour ouvrir ton store, te regarder dormir en te caressant la tête, te laisser serrer mes doigts dans tes si petites mains. Le bonheur indicible que je ressens à te regarder… Tout est nouveau depuis deux semaines, et tout est bien.

Depuis quelques jours, ta mère et mois avons pris un rythme de « croisière », ou ta mère se lève la nuit et je me charge de la tétée du matin… Elle dort donc mieux et d’avantage, ce qui lui laisse la possibilité de gérer son baby blues. Les promenades poussettes s’enchaînent, et on a hâte de te montrer au monde…

J’ai déjà pu constater que tu aimais l’eau et que tu t’y sens bien… et ça aussi, quel moment incroyable à partager avec toi… te voir me regarder alors que je te promène dans l’eau…

Bientôt on ira nager ensemble…

PostHeaderIcon De tes premiers jours…

Laisse moi te relater un peu ces derniers jours…

Comme tu t’en doutes, le sommeil nous fait un peu défaut. Après la nuit blanche de ta naissance, suit l’excitation, la joie et le bonheur de faire enfin ta rencontre. Je suis venu chaque après-midi, passer autant de temps que possible avec ta maman et toi, te regarder dormir au creux de mes bras. Ou te laisser serrer mon doigt pendant que tu dors paisiblement… Bon sang que les autres activités me paraissent fade maintenant que je peux passer du temps avec toi.

Tu es chaque jour plus éveillée, tu regardes le monde avec des yeux curieux. Je ne réalise toujours pas que tu es vraiment la… J’ai l’impression de vivre un rêve éveillé.

Autour de nous, les gens se plient en quatre pour nous apporter de petits rien et s’ajouter à notre bonheur. Je te parlerai un jour de toutes ces mamans qui regorgent de conseils et de « petits plus » qui aident ta maman à faire au mieux.

J’ai fini de préparer ta chambre… ton lit est prêt, les draps sont mis. Vanessa t’a offert une petite plaque murale que je me suis empressé de fixer au mur. Ta chambre nous plait, il n’y manque que toi.

Et justement…

Si tout va bien, cet après-midi je viens vous chercher tout les deux pour enfin pouvoir débuter notre vie à trois. J’ai hâte.

Je t’aime de cet amour tout neuf que je viens de découvrir. L’amour inconditionnel d’un père à sa fille.

Je crois que je n’ai jamais rien ressenti d’aussi puissant.

 

PostHeaderIcon De ta naissance…

Comment relater ça tant que c’est encore un peu « frais »…

Commençons par le commencement : ta mère, qui hier matin décide de mettre à charger tout ses petits bidules… son Kindle, son iPod, qui vérifie le contenu de sa valise de la mat’, alors que tu étais attendue pour dans 3 semaines…

Et vers 15h30, maman qui se plaint de petites contractions… Un petit appel aux sages-femmes, et on décide de laisser faire quelques heures. Les contractions se rapprochent, et vers 19h et après un 2ème appel, on décide de se mettre en route pour un « contrôle ». Premier contrôle vers 20h, ou la sage-femme te branche au monitoring. Ton petit coeur bat bien, le col de ta maman est à 3 cms. On débranche, on arpente les couloirs de la mat’, on va prendre l’air…

Et une heure après, 2ème contrôle, col à 4cms. La c’est sur, le travail à commencé… Tu as décidé de venir nous voir plus tôt que prévu. A ce moment la, tu étais à 37SA+2jours. Un bébé encore petit, mais parfaitement mature…

Après quelques délibérations, on nous annonce qu’on pourra très probablement avoir la piscine et on nous laisse patienter dans la salle de relaxation. Ta maman se sent immédiatement à l’aise dans l’eau, l’odeur d’huiles essentielles embaume l’atmosphère, et je choisis quelques chansons sur l’iPad, on discute, je prends des photos. Ta mère est magnifique dans l’eau… et je te vois bouger, j’ai tellement de peine à réaliser que dans quelques heures je te tiendrai dans mes bras. C’est irréel et magnifique.

Après une heure on bouge dans la salle d’accouchement, équipée de la piscine. Col à 5-6 cms. Ta maman gère les contractions avec un stoïcisme digne d’une warrior. Elle marche un peu, on plaisante, on t’imagine et on t’attends. On ne te vois pas encore, mais on te sait belle déjà.

Ta maman prends place dans l’eau et se dandine au rythme des contractions. Je ne réalise toujours pas… On venait pour un contrôle non ? Tu dois arriver dans 3 semaines ! Et on a même pas encore collé ton nom sur la porte de ta chambre…

La sage-femme prends la température, 6-7 cms. Et décide de percer la poche des eaux… Ta mère gère la douleur, et je suis tellement fier de la voir si forte. Tu es entre de bonnes mains…

Dans la salle d’à côté, une autre future maman à besoin de soins, et on nous laisse seuls… mais très vite, ta maman veut pousser et je vais chercher la sage-femme. Je m’attendais à un accouchement tels que ceux que j’ai pu voir, ou la phase de poussée ne commence qu’à dilatation complète… mais le col est passé de 7 cms à 10 en 2 minutes. J’ai à peine le temps d’allumer la caméra et je soutiens ta maman qui s’apprête à te donner la vie.

Tout se passe tellement vite… J’aperçois ta tête, et en quelques poussées tu es dehors. Comment je pourrais jamais oublier ce moment… Ta maman t’as aidé à sortir, elle t’a posé contre elle… Tu as pris ta première respiration, poussé ton premier cri… Et moi qui mêlais mes larmes à celles de ta mère. Tu es ma fille… forte et vulnérable à la fois.

Tu es resté sur ta maman quelques minutes, puis sortie du bain et toujours en peau à peau. On t’as enlevé à ta maman quelques minutes pour te mesurer, te peser… Tu as serré mon doigt dans tes petits poings, et quand j’ai commencé à te parler tu as arrêté de bouger… Tu t’es tournée vers moi et tu m’as regardé. Je n’oublierai jamais ce regard. J’ai du y lire ce que j’avais envie d’y voir… Mais j’y ai vu … Tu savais qui j’étais. Tu n’as presque pas pleuré… calme et stoïque comme ta mère.

On t’as emballée et retour sur ta maman pour ta première tétée… Puis je t’ai pris dans mes bras, ou tu n’as pas cessé de me regarder. Ce regard dans lequel il y a tant à voir…

Bon sang… je t’aime tellement déjà.

Après une heure de tête à tête, je t’ai emmenée dans ta chambre et c’est déchiré mais fatigué que je suis rentré à la maison. Il était 6 heure du matin, l’aube se levait sur une nouvelle vie. La tienne… la notre.

Bientôt je te montrerai le chemin de ta maison…

Je serai la.

PostHeaderIcon Alors comme ca on est pressée…..

Tu veux nous montrer le bout de ton nez à 7 mois et demi ? :0) Va falloir que tu restes au chaud encore quelques semaines petite puce !!!

le week-end du 06.04.13 j’ai ressentie beaucoup de contraction, et j’ai perdu le bouchon muqueux lundi matin, ouais un truc tout cracra dont je vais t’épargner les détails lol…. pas grave en soit, mais ça sous-entend qu’il se passait quelque chose. Heureusement, j’avais rendez-vous avec ma gyné le jour même, du coup elle a pu faire tous les contrôles nécessaires et m’annoncer, la mort dans l’âme que je ne retournerais pas au travail (ouais ta maman est une folle du boulot, tu t’en rendras bien compte assez vite). Donc le col est un peu ouvert, alors repos repos repos…. Va falloir idéalement que tu restes encore au chaud jusqu’à fin avril, après tu pourras sans trop de problème pointer le bout de ton nez :0)

la situation ne me stresse pas vraiment, je suis confiante…. on a fait la connaissance de la sage femme à l’hôpital d’Yverdon, un super contact, je pense que l’on sera bien entourés pour ton arrivée. En tout cas, je ne m’y rendrais pas avec la boule au ventre. J’essaie d’imaginer comment ca va se passer le jour de l’accouchement mais c’est tellement l’inconnu, je sais ce que je veux, ce que je ne veux pas mais au milieu de tout ca, je ne sais pas à quoi m’attendre…… j’ai l’intime conviction de pouvoir le faire, d’être confronté a cette douleur et d’arriver à cohabiter avec elle pour au final pouvoir te donner naissance. Et tout ca sera bien vite oubliée quand tu seras posée sur moi et que nous échangerons notre premier regard :0)

pffiiouuu suis toute émue lol… Enfin voilà une nouvelle petite aventure. Dans l’ensemble, je suis satisfaite de ma grossesse, les bobos habituels mais gérable, je me plains souvent auprès de ton papa mais bon si y’a bien un moment dans la vie d’une femme ou on peut chouiiinnnnerrrr ben c’est pendant ces 9 mois lol.

bon Maman retourne s’allonger, j’adddoorreeee ça…. plus difficile que je pensais d’y prendre gout…. mais au final je suis mieux aussi qu’au travail à m’énerver dans tous les sens et ca occupe ton papa aussi ;0)

PostHeaderIcon De la toute première sensation d’être père.

Jusqu’ici il m’est arrivé plusieurs fois de te sentir bouger… N’ayant pas le privilège de t’avoir en moi, à défaut je peux te sentir au travers du ventre de ta mère. Et parfois quand je vois la puissance des coups de pieds que tu lui mets, je me dis que tu dois déjà lui en vouloir pour une raison qu’on ne connaît pas encore.

Bref, je m’égare. Toujours est-il que jusqu’ici, je n’ai pu te sentir que lorsque ta mère me prévenait de ton agitation, ou lorsque pendant la nuit tu bougeais alors que j’avais la main sur son ventre. Dernièrement on est allé faire de l’haptonomie.

Globalement, une façon pour les parents de rentrer en contact avec leur enfant. Je me suis placé devant le ventre de ta mère, mis mes paumes contre elle et décollé mes doigts jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’un léger contact. J’étais assez sceptique au début… me demandant comment tu pourrais bien sentir ma présence. Puis tu t’es déplacée. Pas les coups, ou les mouvements habituels. Mais bien un déplacement, tout en douceur.

T’imaginer dans ta bulle, se déplaçant jusqu’à moi… c’était un magnifique moment. Bon sang, comme tu tardes à te montrer… et comment j’ai hâte de te prendre dans mes bras. Tu n’es pas encore arrivée, mais je suis déjà la pour toi.

C’est dernièrement que j’ai réalisé que tu était devenue la deuxième femme de ma vie, alors même que je n’ai pas encore vu ton visage.

C’est donc ça l’amour inconditionnel…

 

PostHeaderIcon 7 mois

Ça pousse, ça pousse !!! Mon bidon devient proéminent et ton Papa ne manque pas de me rappeler chaque jour à quel point ma silhouette hummmm « s’alourdit » on va dire lol. C’est un peu le mois des frayeurs :0) une intoxication alimentaire, je passe les détails hein, mais que du bonheur….. Inquiétant de pas pouvoir se nourrir normalement pendant quelques jours, et évidemment, maintenant que le niveau du liquide amniotique est bon, une gastro vient tout arranger, du coup, est-ce que ça a trop diminué, oui, non….. Et un contrôle supplémentaire, unnnnnnn !!!! Oufff tout va bien, tu n’as pas vraiment souffert du manque de mangeage de Maman et toujours assez de liquide, on s’en sort bien :0)

J’ai sentie mes premières contractions aussi…. Moi toute motivée, allez tite balade avec Lana, 1h de marche… et la une sensation nouvelle, le ventre se durcit, se crispe, tiens c’est pas comme d’hab me dis-je lol…. Pas vraiment douloureux, en tout cas pour cette fois, mais on va réduire un peu les marches hein, ce serait un peu vite de montrer le bout de ton nez !!! Pis on a pas encore choisis les faire-part pour ta naissance hein, c’est po le moment :0P

Les petites choses de la vie quotidienne deviennent plus pénible, plus compliqué… on y réfléchit à 2 fois avant de remettre ces chaussures pour retourner dehors, de descendre le escalier pour aller à la cave ou de se baisser pour ramasser le 2424324 trucs qu’on vient de laisser tomber de la journée lol. Et voilà, tu te fais déjà remarquée !!!

Demain 28.03.13, première séance d’haptonomie, je me réjouis et me demande si tu n’es pas déjà trop grande pour profiter de cette expérience, mais bon on verra bien si tu veux partager ce moment avec nous lol.

Quelque chose m’angoisse depuis plusieurs semaines… Comment est-ce que je vais vivre la séparation « physique » avec toi. Ne plus te sentir dans mon bidon, ne plus être 2 et évidemment le centre du monde hein, faut bien l’avouer lol… c’est plutôt agréable tout ça !!! Bien sur je pourrais te serrer contre moi, te voir, te parler, te faire des câlins…. Ça devrait compenser :0) La nature est plutôt bien faite en général !!! Vivement que tu sois parmi nous et qu’on fasse nos premiers pas de Papa et Maman ;0)

Ah vi pis j’oubliais, tu pèses environ 1.800 kg, va falloir grossir encore un tit peu hein, mais pas trop non plus :0) enfin tu vois ce que je veux dire…..

 

 

 

 

PostHeaderIcon 28 SA – Que le temps passe vite….

Ca pousse !!!